Dons humanitaires

KITs IFAK

Véhicules adaptés pour l’évacuation des blessées

Groupes électrogènes

ActualitéUkraine Memoire

Commémoration Franco-Ukrainienne de la fin de la Seconde Guerre

1 Mins read

SAMEDI 7 MAI À 11H
CIMETIÈRE SOVIETIQUE A NOYERS SAINT MARTIN (OISE)

Cette année l’événement revêt une importance particulière dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Plus que jamais, il est essentiel que nous y soyons, nombreux et visibles.
Organisons-nous pour co-voiturer !

En présence de la sous-préfète, de monsieur le maire de Noyer-Saint-Martin et de représentants de l’ambassade d’Ukraine en France. Un événement organisé par L’association des descendants des volontaires ukrainiens (advule) et sa présidente Annick Bilobran.

Chaque année, les commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale se déroulent dans le plus grand cimetière soviétique, à Noyers-Saint-Martin dans l’Oise, dans notre région. L’Ukraine y est naturellement représentée puisque près de 3 000 Ukrainiens y reposent.

Rappel…

A Noyers Saint martin dans l’Oise, le plus vaste cimetière soviétique de France

A Noyers-Saint-Martin dans l’Oise, se  trouve le plus vaste cimetière soviétique de France. Plus de 4500 corps y reposent, en majorité dans trois ossuaires. De très nombreux corps n’ont toujours pas été identifiés à ce jour.

Pour l’essentiel, il s’agit des dépouilles des prisonniers de guerre soviétiques affectés dans l’industrie lourde et précédemment inhumés en Alsace et en Lorraine. Plus de la moitié de ces corps proviennent en effet du camp de Ban-Saint-Jean en Moselle.  Selon les archives officielles de l’armée française, l’Allemagne nazie aurait fait transiter 300 000 prisonniers soviétiques par le Ban Saint Jean entre l’automne 41 et l’automne 44 ; les Ukrainiens étaient les plus nombreux. Employés aux tâches les plus pénibles et vivant dans des conditions inhumaines, ils seront des milliers à mourir d’épuisement ou de maladie. 

A la fin de la guerre, plusieurs charniers seront découverts ;
la communauté ukrainienne de France  obtiendra alors les autorisations nécessaires à la création d’un cimetière dans le camp.

Les autorités soviétiques prétexteront  toutefois la création d’une grande nécropole soviétique à Noyers Saint-Martin (Oise) pour exhumer les corps du Ban-Saint-Jean à la fin des années 1970.

Related posts
ActualitéUkraine 2022Vie associative

Joyeuses fêtes et bonne année 2023

1 Mins read
L’année 2022 touche à sa fin et nous voudrions vous remercier. Merci à chacun(e) d’entre vous pour chaque message gentil. Merci pour…
ActualitéDonsMaїdanProjets caritatifsUkraine 2022

Rejoignez nos projets pour aider l’Ukraine

1 Mins read
Dons humanitaires 3 camions de 33 tonnes sont partis en direction de l’Ukraine avec des dons divers pour la région de Kyiv,…
ActualitéDonsProjets caritatifsUkraine 2022

Des groupes électrogènes pour l'Ukraine

1 Mins read
C’est lorsque l’électricité vient à manquer que l’on se rend compte de son importance. Pouvoir se chauffer, s’éclairer, cuisiner, communiquer, s’informer, maintenir…